Prague, mars 2018.

avec le printemps qui essaie, sans tout à fait y arriver.

il me semblait que Prague devait être en noir et blanc.

pour la sensualité du grain, pour la profondeur des ombres.

peut-être aussi pour essayer de mettre à distance le tapage du tourisme de masse.

March 29, 2018

© Pierre François Docquir - get in touch if you'd like to use my images.

%d bloggers like this: